Autour de chez nous il y a des choses inattendues!


Savez vous où sont fait les fameux "Pyrénéens"?

 

Eh bien à 17 km de la Grange de Georges!!!

 

A Lay Lamidou vous ne sentirez pas les effluves de chocolat, par contre à OLORON Ste Marie, où se trouve l'entreprise LINDT, c'est souvent le cas.

 

Il y a un magasin d'usine pour les gourmands!


Puisque nous en sommes dans les goumandises....osons les Coucougnettes!

 

Eh oui également fabriquées en Béarn. A côté du magasin d'usine, le musée: "La féerie Gourmande" vous enchantera!

 



Unique en France et même en Europe, vous pourrez voir à 5 mn de la Grange de Georges une fabrique de Cigares!

 

A Navarrenx au magasin venez admirer nos amies cubaines, rouler le tabac béarnais!


 Extrait d'un article du journal local du 25 mai 2011:

 

Pêcheur confirmé, Salvador n'en est pas à sa première capture, mais le film de ses « 45 minutes de bagarre, 45 minutes de bonheur », n'est pas près de s'effacer de sa mémoire. Une lutte épique au terme de laquelle le pêcheur de Préchacq-Navarrenx a mis au sec un saumon de 9,5 kilos et un mètre de long !

 

Nous sommes à 2 km du Gave d'Oloron bien connu des pêcheurs.

 

Navarrenx capitale mondiale du Saumon (sauvage bien sûr!!!!)


Non non et non la sauce béarnaise n'a pas été conçue ici!!!!!

 

Jamais nos mères ne l'ont apprise de leur mères et elles ne nous l'ont bien entendu pas transmise!

 

Laissons parler wiki: Contrairement à ce que laisse penser son nom, cette sauce n’est pas originaire du Béarn, mais de la région parisienne. Elle a été créée par erreur le 24 août 1837 par Collinet, cuisinier béarnais au « Pavillon Henri IV » à Saint-Germain-en-Laye. Une réduction d’échalote ratée fut rattrapée par le chef qui réalisa une émulsion avec du jaune d’œuf. Interrogé par les clients sur le nom de cette sauce merveilleuse, il improvisa le nom de « sauce béarnaise », son regard s’étant porté sur le buste d’Henri IV qui trônait dans la salle


Pour info, notre région a été apréciée par les britanniques depuis le XIX° siècle. Pau est qualifiée de ville anglaise!

D'ailleurs la commune de Billère abrite 33 hectares de terrains de golf dans un cadre privilégié en bordure du Gave de Pau.
Créé en 1856, par des Ecossais, le Pau Golf Club est le plus ancien golf du continent. Il a fêté ses 150 ans en 2006.
Son Club-House est un véritable musée. 
Le parcours plat est rendu délicat par ses petits greens et son hors limite à droite sur les 9 premiers trous, les 9 suivants sont souvent bordés d'eau.
Très apprécié, il conserve la tradition des clubs Ecossais avec un accueil typiquement du Sud-Ouest. 


Les vieux de la vieille s'en souviennent encore. À l'époque où ils pouvaient lire le journal sans lunettes, Béarnais et Béarnaises prenaient plaisir à retrouver dans leur canard les aventures de Caddetou. « Qui c'est, celui-là ? », demanderont les jeunes.

L'histoire commence en 1907. Pour amuser sa fille, le sculpteur palois Ernest Gabard invente une petite bande dessinée, basée sur la vie d'un personnage, Caddetou. Sans le savoir, il crée l'ancêtre de ce qui deviendra le 9e art. Un ami, voyant le résultat et trouvant ça très drôle, le presse d'éditer un album. L'artiste s'exécute. « Les Aventures de Caddetou », soit « Las Heytes de Caddetou » en béarnais, composé de 25 planches, sort en librairie.

 

Vous pourrez feuilleter l'album à la Grange de Georges!

 


Camp De Gurs

C'est en voyant "mes hôtes" surpris de voir qu'à 2 Km à vol d'oiseau de la Grange de Georges il y avait un camp d'internement durant la deuxième guerre mondiale, que je décide de faire un paragraphe sur cette page. 

En fait ce camp a été ouvert pour interner les réfugiés espagnols qui au printemps 1939 ont fui la dictature de Franco. Les brigades internationales composées des combattants républicains ont aussi été internés dans ce camp, le temps qu'ils trouvent une solution pour rentrer dans leur pays. 

 

Malheureusement il y a eu la guerre ensuite et ce camp a servi de prison pour d'autres populations. Ce site vous en dira plus, et j'invite souvent les vacanciers à visiter le mémorial du camp.


Voici donc quelques anecdotes, j'alimenterai cette page au fur et à mesure des étonnements de nos hôtes accueillis dans notre chère petite région!